Le diabète

📑  Sommaire

  1. Définition
  2. Les chiffres hors norme du diabète
  3. Les deux types de diabète
  4. Quelques symptôme du diabète
  5. Les remèdes naturels
  6. La méthode Gerson !

1. Définition 🖊

Le diabète se caractérise par une hyperglycémie chronique, c’est-à-dire un excès de sucre dans le sang et donc un taux de glucose (glycémie) trop élevé. C’est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation.

2. Les chiffres hors norme du diabète 📈

425 millions de personnes sont atteintes du diabète dans le monde d’après la Fédération internationale du diabète. Celle-ci qualifie le phénomène de véritable pandémie, car la progression est considérable. Ainsi, l’OMS prévoit 622 millions de diabétiques d’ici 2040 !!!

5 millions de personnes sont mortes, des suites du diabète en 2015. 1 personne meurt du diabète toutes les 6 secondes dans le monde, soit plus que le sida, la tuberculose et la malaria.

3. Les 2️⃣ types de diabète

On distingue principalement deux types de diabète :

  • Le diabète de type 1 qui touche environ 6% des diabétiques,
  • Le diabète de type 2 qui en touche 92 %.
  • Les autres types de diabète concernent les 2 % restants (MODY, LADA ou diabète secondaire à certaines maladies ou prises de médicaments).

Le diabète de type 1️⃣ 

Le diabète de type 1, appelé autrefois diabète insulinodépendant (DID), est habituellement découvert chez les personnes jeunes : enfants, adolescents ou jeunes adultes.

Les symptômes sont généralement une soif intense, des urines abondantes, un amaigrissement rapide. Ce diabète résulte de la disparition des cellules bêta du pancréas entraînant une carence totale en insuline.

Les causes du diabète de type 1

Mais pourquoi chez certaines personnes et pas chez les autres ? Il existe une prédisposition génétique (familiale) mais les autres causes sont mal connues. L’environnement aurait également un rôle…

💡 Les chiffres utiles : Le poids de l’hérédité diffère selon qu’il s’agit du diabète de type 1 ou du diabète de type 2. Lorsque l’un des deux parents est diabétique de type 2, le risque de transmission à la descendance est de l’ordre de 40 % et si les deux parents sont atteints, le risque grimpe à 70 %. Dans le diabète de type 1, le risque se situe entre 4 et 8%, plus précisément 8% si le père est diabétique, 4% si c’est la mère (mais 30% si les deux parents le sont). Il est donc utile de se construire un arbre généalogique pour repérer les membres de sa famille diabétiques et connaître son patrimoine génétique.

Le diabète de type 2️⃣

Le diabète de type 2 apparaît généralement chez les personnes âgées de plus de 40 ans. Cependant les premiers cas d’adolescents et d’adultes jeunes touchés apparaissent en France.

Le surpoids, l’obésité et le manque d’activité physique sont la cause révélatrice du diabète de type 2 chez des personnes génétiquement prédisposées. Sournois et indolore, le développement du diabète de type 2 peut passer longtemps inaperçu : on estime qu’il s’écoule en moyenne 5 à 10 ans entre l’apparition des premières hyperglycémies et le diagnostic.

Dans le diabète de type 2, autrefois appelé non insulinodépendant (DNID), le processus est différent de celui du diabète de type 1. Deux anomalies sont responsables de l’hyperglycémie :

  • Soit le pancréas fabrique toujours de l’insuline mais pas assez, par rapport à la glycémie : c’est l’insulinopénie ;
  • Soit cette insuline agit mal, on parle alors d’insulinorésistance.

Les causes du diabète de type 2

Il n’existe pas une cause précise mais un ensemble de facteurs favorisants :

  • Une origine génétique : le facteur familial est tout à fait prépondérant. Des antécédents de diabète du même type sont souvent présents dans la famille,
  • Une alimentation déséquilibrée
  • Un manque d’activité physique
  • Du surpoids… etc

4. Quelques symptôme du diabète 📊 

⚠️ Ce n’est pas parce-que vous présentez un de ces symptôme que vous êtes diabétique ! Si vous êtes victime d’un ou plusieurs de ces symptôme régulièrement, le mieux serait d’aller consulter un médecin et/ou de faire un test de glycémie comme nous allons l’expliquer plus loin.

  • Grosse fatigue,
  • Soif permanente,
  • Envie d’aller aux toilettes à longueur de journée,
  • Sensation de faim,
  • Perte de poids rapide…

Un test simple en laboratoire

Un dosage de la glycémie est pratiqué en laboratoire d’analyses médicales. Un diabète est avéré lorsque la glycémie à jeun est égale ou supérieure à 1.26 g/l à deux reprises ou égale ou supérieure à 2g/l à n’importe quel moment de la journée.

5. Les remèdes naturels 🌿

❌ La metformine, les glitazones ça vous parle ? Vous pensez cela indispensable ?

Sans aucune pensée complotiste, vous pensez vraiment que vos piqûres d’insuline sont la seul solution ? Désolé de vous dire ça mais il y a un grand intérêt financier derrière cette solution. En effet, les solutions naturelles ne constituent pas autant de bénéfices potentiels, malgré leurs résultats… Voici quelques solutions très bénéfiques :

La base des bases

Adopter une alimentation qui respecte l’équilibre entre les différents groupes d’aliments (glucides, protides, lipides) demeure la mesure de base. Cela ne veut pas dire qu’il faut se priver de tout, loin de là. Il  y a quelques règles de base à respecter pour parvenir à une alimentation équilibrée :

  • Eviter les mauvais sucres,
  • Eviter les gras saturés, aliments frits, graisses animales, et certains produits laitiers,
  • Choisir des aliments contenant des hydrates de carbone complexes (fruits frais, légumes et produits céréaliers entiers),
  • Contrôler les sucres rapides (sucre de table, sirop d’érable, mélasse.),
  • Mangez plus de fibres ! En effet les fibres ont la propriété de ralentir l’absorption du sucre dans l’intestin. Les diabétiques doivent consommer des fibres (donc des sucres complexes). Les fibres se retrouvent en bonne quantité dans les légumes, les fruits et les céréales entières (avoine, orge, etc.),
  • Inclure des aliments riches en protéines; viandes maigres, poisson, soya, légumineuses, fromage maigre… etc,
  • Éviter totalement la consommation des boissons alcoolisées puisqu’elles apportent des calories vides.

D’autres solutions simples

  • Contrôler son poids : Dans 80% des cas, le diabète est dû à un excès de poids. Prenez votre temps, ne faites pas les choses dans l’urgence et ne brusquez pas votre corps surtout !
  • Se mettre au sport : La perte de poids passe forcément par une activité physique. Là encore, soyez régulier, sans vous pousser à bout. L’exercice physique est un autre facteur très important dans la prévention du diabète de type 2. L’exercice physique active la masse musculaire, la rendant ainsi sensible à l’insuline.
    Inutile cependant de se forcer à faire un footing ou à marcher une heure : la reprise d’une activité physique peut passer par des exercices très doux.

💡 Un étonnant pourcentage : Pratiqué cinq fois par semaine, l’exercice physique réduit ce risque de 42%.

💡 Triste réalité et triste chiffre : C’est bien facile de dire à quelqu’un d’arrêter les sucreries, mais la société nous en gave, le choix pour se laisser à la gourmandise est immense, et notre voracité n’a parfois plus de limites. Saviez-vous que nous mangeons 50 fois plus de sucre qu’il y a un siècle ? Demander cela à quelqu’un qui aime le sucre relève de la mission impossible.

On va enfin en parler : Plantes, fruits & légumes !

Certaines plantes possèdent une action régulatrice du taux de glucose sanguin. Cette action permet d’abaisser le niveau de sucre dans le sang lorsque celui-ci est trop élevé.

  • La feuille de myrtille,
  • Le fenugrec,
  • Le ginseng,
  • Les extraits de canne à sucre régulent la sécrétion d’insuline,
  • La cannelle stabilise la glycémie, son huile essentielle n’est pas indiquée contre le diabète.
    Elle est en revanche plus concentrée dans les gélules, il faudra donc être vigilant pour éviter les risques de surdosage,
  • Le gingembre,
  • Le curcuma stimule également l’insuline,
  • Les feuilles d’olivier si le diabète est associé à une hypertension a consommer en infusion ou gélules,
  • L’ail et l’oignon,
  • Le jus de citron permet de réduire l’index glycémique des aliments. Il dispose également d’une bonne action digestive,
  • Les épinards,
  • On a souvent tendance à négliger l’avocat qui traîne la réputation de fruit « trop calorique ». Pourtant, l’avocat possède d’exceptionnels atouts nutritionnels. Extrêmement riche en fibres solubles, cela en fait un fruit anti-diabète, anti-cholestérol et coupe-faim,
  • Les fibres solubles contenues dans la poire retardent l’absorption du glucose dans l’intestin grêle, permettant ainsi un meilleur contrôle de la glycémie,
  • Le saumon est également une excellente source de protéines complètes,
  • La patate douce dont la pelure est blanche aurait pour effet de diminuer la résistance à l’insuline, ce qui favoriserait le contrôle de la glycémie,
  • Des asperges,
  • Des aubergines,
  • Du brocoli,
  • Du céleri en branches,
  • Des champignons,
  • Des choux en général,
  • Du concombre,
  • Des courgettes,
  • Du cresson,
  • Des endives,
  • Des navets,
  • Du radis,
  • Des topinambours.

6. La méthode de Gerson 🔝

La méthode Gerson consiste à apporter en quantité au corps des substances nutritives biologiques et fraîches obtenues avec des fruits et des légumes. Le PH et l’alcalinité du corps augmentent sous l’effet de ces différents éléments et bloquent le processus d’attaque des maladies. La méthode Gerson aide à reconstruire un système immunitaire efficace et semble avoir des effets positifs sur les diabètes de type 1 et 2.

Cette méthode de thérapie a été développée par le Dr. Max Gerson dans les années 20. Il l’a mise tout d’abord au point pour guérir les maux de tête, puis la thérapie s’est avérée efficace également pour traiter la tuberculose, le cancer et d’autres maladies chroniques.

La méthode Gerson démontre l’incroyable capacité qu’a le corps à s’auto-guérir lorsqu’on lui fournit les bons éléments. Selon Gerson, les maladies dégénératives sont dues à la toxicité de l’environnement (pollution de l’eau, de la nourriture, produits chimiques présents autour de nous), et aux déficiences nutritionnelles (nous mangeons trop de nourriture traitée chimiquement, transformée et assaisonnée). Notre corps, confronté à cela et attaqué de toutes parts, ne tient pas le coup et, sans défense, les maladies chroniques s’installent.

🏳️ Il existe d’autres remèdes, mais ici ont été résumé les plus connus et les plus faciles à mettre en pratique.

⚠️ Cet article n’équivaut en rien à une prescription médicale et a uniquement un but informatif et instructif ⚠️

Vous voulez retourner à la page des remèdes ? C’est ici.