Les plaies

📑  Sommaire

  1. Définition
  2. Les différents types
  3. Les remèdes naturels
  4. Quand faut-il consulter ?

1. Définition 🖊

En général, les plaies sont caractérisées par une ouverture, une lésion dans les chairs du corps, une déchirure des tissus due à un accident (blessure, brûlure) ou à une intervention chirurgicale.

2. Les différents types de plaie 🗃

Il existe différents types de plaies, voici les plus fréquentes et les plus connues :

〰️ Les escarres 〰️ 

Plus fréquentes chez l’adulte ou le sujet âgé. Les escarres sont des plaies dues à l’immobilisation prolongées, que ce soit en position assise ou allongée. Ils apparaissent sur les zones de pression comme les fesses ou les talons.

〰️ Les ulcères 〰️

L’ulcère désigne une perte de substance de la peau ou d’une muqueuse, prenant la forme d’une lésion qui ne se cicatrise pas et qui tend à s’étendre et à suppurer (qui laisse écouler du pus).

〰️ Les plaies traumatiques 〰️

Celles-ci sont les plus fréquentes. Coupure, déchirement cutané, brûlure, fracture … Les plaies traumatiques résultent souvent d’un accident du quotidien. Les complications, peu fréquentes, sont tout de même à prendre en compte et nécessitent parfois une détersion (élimination des débris)

〰️ Les plaies post-opératoires suturées 〰️

Fils, agrafes, bandelettes ou colles… les techniques de sutures sont nombreuses et dépendent avant tout de la profondeur d’une plaie et de sa localisation. Une fois suturée, la phase dite post-opératoire peut alors commencer. 

〰️ Les brûlures 〰️

Avec l’été, les activités extérieures reprennent : bronzage, barbecue, vélo … Et les accidents arrivent plus fréquemment. 

〰️ Les crevasses 〰️

Propres aux femmes allaitantes, les crevasses d’allaitement sont en fait de petites déchirures de la peau des mamelons. Leurs causes : mauvaise position du bébé, mauvaise préhension du mamelon, retrait du sein trop brutal, ou encore une aréole trop étirée lors de la tétée.

2. Les remèdes naturels 🌳

Pour notre pas nous allons nous restreindre aux plaies les plus simples et les plus connus, bien que certains remèdes peuvent aussi correspondre à d’autres types de plaies.

🍯 Le miel 🍯

Et encore lui ! Attendez-vous à le voir régulièrement celui-ci …

Sachez tout d’abord que tous les miels sont antibactériens.

Le fait est reconnu par de très nombreuses études scientifiques : le miel a un grand pouvoir antibactérien, donc antiseptique, et en plus, c’est un excellent cicatrisant. Et même selon certaines observations, le miel est en fait plus efficace que les antibiotiques !

❓ Comment❓

Après avoir bien nettoyé la peau à l’eau et au savon, et rincé,

Appliquez-en une fine couche et recouvrez d’une compresse,

À renouveler toutes les 24 heures tant que la plaie suinte, puis toutes les 48 heures jusqu’à ce qu’elle cicatrise,

Si la plaie est plus profonde, il convient de remplir le lit de la plaie avec du miel, puis de l’envelopper dans un pansement absorbant.

💡 Conseils 💡

Assurez-vous d’utiliser du miel brut pour recouvrir votre blessure car le miel cuit n’aura pas les enzymes appropriés pour fonctionner,

Utilisez un produit de qualité, de préférence bio, en privilégiant un miel de romarin ou de thym, au fort pouvoir antiseptique,

Lorsqu’il est utilisé comme pansement, le miel doit être conservé moins de 15 mois, au frais (entre 8 et 14 °C) et hors de la lumière.

✨ L’ail ✨

Il a été démontré que l’allicine contenue dans l’ail était aussi efficace qu’une solution de pénicilline à 1% ! Il s’agit d’un excellent antibactérien et antifongique (qui détruit les champignons microscopiques (moisissures) ou empêche leur développement), qui peut aider à guérir presque toute blessure.

💡 Conseils 💡

L’ail pouvant causer des dommages à la peau, assurez-vous de ne pas l’appliquer pendant plus de 20-25 minutes.

✨ La camomille ✨

Elle a aussi de grandes propriétés curatives pour les plaies. Aussi connue pour ses impressionnantes vertus relaxantes, la camomille est une des plus anciennes herbes médicinales !

Des études ont même permis de constater que la camomille cicatrisait les plaies plus rapidement que certaines hormones naturelles, entre autres : Les corticoïdes

❓ Comment ❓

Préparez une compresse de camomille pour votre blessure en trempant quelques sachets de thé à la camomille dans de l’eau,

En drainant légèrement une partie du liquide,

Puis envelopper ces sachets de thé autour de votre plaie avec de la gaze.

✨ La lavande ✨

💡 L’histoire étonnante de sa découverte 💡

Les étonnants bienfaits de lavande ont été découverts par hasard par un scientifique français, René Gattefossé, qui avait été grièvement brûlé dans un accident de laboratoire et avait plongé sa main dans une cuve de lavande.

Il a constaté que cette huile permettait une régénération tissulaire rapide sans aucune cicatrice !

❓ Comment ❓

Utilisez donc de l’huile essentielle de lavande pour faciliter la cicatrisation naturelle, 2-5 fois par jour sur la zone concernée, en appliquant entre 2 et 4 gouttes sur la surface de la plaie. N’hésitez pas à la diluer si besoin.

🌿 L’aloès vera 🌿 

Nous savons tous que l’aloès vera peut aider à guérir les brûlures, mais la sève d’une plante d’aloès vera peut également être utilisée afin de traiter les coupures, les éraflures ainsi que les autres plaies.

❓ Comment ❓

Il suffit de couper une tige de la plante d’aloès vera et de l’appliquer sur la plaie tous les deux heures pour accélérer considérablement le processus de guérison.

🥥 L’huile de coco 🥥

Parmi ses incalculables bienfaits, l’huile de coco peut effectivement guérir les blessures ! Elle possède des propriétés antibactériennes et antifongiques (qui détruit les champignons microscopiques (moisissures) ou empêche leur développement). Elle peut même également empêcher la formation de cicatrices !

❓ Comment ❓

Appliquez de l’huile de coco,

Recouvrez d’un pansement et renouvelez 2-3 fois par jour,

Constatez que votre coupure guérit en un rien de temps !

✨ Le millepertuis ✨

Malgré son nom difficilement imprononçable. Le millepertuis est applicable en usage externe, il élimine les bactéries, a des vertus anti-inflammatoires, et active la guérison des petites plaies.

❓ Comment ❓

Il suffit d’en imbiber une compresse et de l’appliquer comme un pansement.

💡 Conseils 💡

Vous pouvez utiliser une huile toute prête, ou fabriquer votre huile maison : stockée au frais et à l’abri de la lumière, elle se conserve un an.

🍶 La faire soi-même 🍶 

Mettez une poignée de fleurs et de boutons floraux de millepertuis séchés (ou le double de fleurs fraîches) dans un bocal,

Remplissez d’huile d’olive (les fleurs doivent baigner entièrement),

Exposez le bocal à la lumière (si possible au soleil) pendant 6 semaines et agitez tous les jours,

L’huile obtenue a une couleur rouge : filtrez-la, les boutons ne servent plus à rien, ils ont transmis leurs principes actifs.

✨ Le vinaigre blanc ✨

Le vinaigre blanc est un produit connu est très répandu dans les ménagères. Mais savez-vous qu’il peut, lui aussi, désinfecter vos plaies ? Cependant, pensez à le diluer un peu, sinon ça peut piquer. Si le vinaigre blanc désinfecte les plaies et les coupures, il agit aussi sur les verrues et les aphtes.

❓ Comment ❓

Appliquez-le avec un coton ou une compresse,

Mettez un pansement si besoin,

Et renouvelez les applications autant que nécessaire.

✨ L’argile ✨

Vous pouvez aussi recourir à l’argile verte. Outre ses propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes, elle a un pouvoir absorbant, et va aspirer les petites souillures et s’en imprégner.

❓ Comment ❓

Préparez une pâte lisse mais assez épaisse et appliquez-la,

Pour que l’argile ne sèche pas, vous pouvez l’humidifier avec un brumisateur d’eau,

Renouvelez jusqu’à ce que la petite plaie devienne propre.

✨ Le poivre ✨

Idéal sur les petites coupures nettes et superficielles sur les doigts. Après avoir nettoyé à l’eau et au savon pour éliminer d’éventuelles bactéries, utilisez le moulin à poivre noir et broyez sur la coupure.

L’avantage est que cela ne va pas piquer ou brûler. Et sur une coupure, c’est radical : divers principes actifs du poivre, dont la pipérine, et son huile essentielle arrêtent très vite le saignement. De plus, le poivre est un bon antiseptique, et la congestion intense qu’il produit au contact de la peau facilite la cicatrisation.

🐚 Les coquillages d’allaitement 🐚

Les coquillages d’allaitement sont de véritables coquillages (plus précisément des patelles) à déposer sur les mamelons entre deux tétées. Ainsi que l’exlique le site www.coquillage-allaitement.info, ils servent à maintenir le mamelon au contact du lait maternel, afin de bénéficier de ses propriétés cicatrisantes, antibactériennes et antifongiques.

Comment

Lorsque votre bébé a fini de téter, étalez quelques gouttes de lait maternel sur vos mamelons. N’hésitez pas à être généreuse ! Puis, placez les coquillages entre votre peau et le tissu de votre soutien-gorge. Ils seront ainsi maintenus en place.

💡 Conseils 💡

Si les écoulements de lait entre deux tétées sont trop importants, vous pouvez ajouter des coussinets d’allaitement entre les coquillages et votre soutien-gorge. Ils absorberont ainsi l’excédent.

Vous pouvez porter les coquillages d’allaitement toute la journée. Leur utilisation est possible même en cas d’engorgement important des glandes mammaires.

Il est important de laver régulièrement vos coquillages d’allaitement avec de l’eau chaude et du savon

4. Quand faut-il consulter ❓ 

Il être attentif à tout signe infectieux : si c’est rouge, que la plaie devient chaude et douloureuse, on consulte. De même que pour toute plaie importante ou semblant profonde.

🏳️ Il existe d’autres remèdes, mais ici ont été résumé les plus connus et les plus faciles à mettre en pratique.

⚠️ Cet article n’équivaut en rien à une prescription médicale et a uniquement un but informatif et instructif ⚠️

Vous voulez retourner à la page des remèdes ? C’est ici.