La sciatique

📑  Sommaire

  1. Définition
  2. Les causes
  3. Les différents remèdes
  4. Quand consulter ?
  5. Savoir gérer son corps !

1. Définition 🖊

La sciatique est une douleur vive ressentie le long du nerf sciatique qui s’étend de la hanche au pied. La douleur atteint principalement la fesse et la cuisse, mais s’étend généralement jusqu’au pied. C’est le plus long nerf chez l’être humain et celui qui a le plus gros diamètre. Il n’est donc pas étonnant que ce soit celui-là qui pose souvent problème.

Parfois extrêmement douloureuse, la sciatique peut être très invalidante. Heureusement, dans 90% des cas, une sciatique guérit sans qu’une opération chirurgicale ne soit nécessaire, sachant que c’est entre 35 et 50 ans qu’elles sont les plus fréquentes.

2. Les causes⚡️

Dans 85 % des cas, l’irritation du nerf est due à une hernie discale.
Mais d’autres causes sont possibles :

  • Un coup,
  • Une chute,
  • Un mauvais mouvement,
  • Le fait de transporter du poids trop lourd,
  • Un exercice mal effectués,
  • Du mobilier inadapté au travail ou bien à la maison (lit, bureau … etc),
  • Un canal lombaire étroit,
  • Un tassement vertébrale,
  • Un traumatisme.

3. Les différents remèdes 🌿

  • Le jus de pomme de terre et de céleri offre une action incroyable sur les douleurs sciatiques. Son unique défaut est le recours nécessaire à un extracteur de jus.

💡 À noter : Il vous faut au moins 30 cl de jus pour que la solution fasse effet. Vous pouvez en consommer de manière régulière sans problème. Le jus de pomme de terre et de céleri donne des résultats exceptionnels contre les douleurs sciatiques.

  • L’infusion de saule est conseillée en cas de sciatique. Elle est notamment composée de salicine, l’un des principaux actifs de l’aspirine.
  • L’ortie possède de nombreux bienfaits qui aident à détendre le nerf sciatique. Il s’agit de prendre un bain avec un litre d’infusion d’ortie. Ou en passant quelques branches sur l’inflammation.
  • Le thym et l’origan ne servent pas qu’en cuisine. Ils disposent de vertus anti-inflammatoires.
  • L’ail est également un bon allié car il favorise une bonne circulation sanguine.
  • le cataplasme de houblon et l’eau chaude, parfaite pour réduire l’inflammation.
  • L’acupuncture est aussi un traitement alternatif qui consiste à planter des aiguilles dans des points précis du corps. Il permet le bon fonctionnement des nerfs. Après quelques séances, vous devriez ressentir ses bienfaits sur la douleur.

💤 Repos, repos, repos !

Le repos est essentiel en cas de sciatique, mais l’immobilité totale peut aussi avoir ses revers. Si possible, reprenez vos activités quotidiennes après un repos respecté de 48 heures. Vous pouvez, par exemple, effectuer des étirements. Ils vous seront bénéfiques. En revanche, ne portez pas de charges lourdes et maîtrisez vos gestes afin d’éviter les faux mouvements pendant au moins six semaines.

💥 Comment dormir, j’ai trop mal !

Il est nécessaire de sortir tout l’arsenal des moyens naturels pour favoriser le sommeil profond. Le but est de vous éviter d’entrer dans une spirale diabolique d’épuisement. Les solutions sont longues à expliquer ici mais vous pouvez vous référer au Dossier de Santé & Nutrition du Dr Jean-Paul Curtay qui fait le point sur tous les traitements naturels validés scientifiquement pour un sommeil réparateur.

🌈 Pourquoi ne pas lier soin et plaisir ?

Durant cette période, faites vous masser par un professionnel. Le massage profond est un bon allié pour lutter contre les douleurs musculaires, lesquelles vont souvent de pair avec la sciatique. Le massage peut également réduire le stress engendré par la douleur de l’inflammation. A savoir, ne vous faites masser que par un professionnel. En effet, un faux mouvement peut entraîner un retour des douleurs. Le massage peut être accompagné d’huiles essentielles pour plus de résultats.

⚠️ Se tremper dans des bains chauds calme sur le coup mais aggrave la situation ensuite.

Au contraire, les sachets de glace ont un effet anesthésiant plus sûr et plus durable. Procéder par applications de 20 minutes, toutes les deux heures.

🌼 Voici quelques plantes pour soigner la douleur sciatique sont les suivantes :

  • Le thé vert
  • Le mille-feuille
  • La marjolaine
  • La menthe
  • La fleur de sureau
  • La pensée sylvestre
  • Le bouleau
  • Le pissenlit
  • Le tilleul
  • Le coquelicot
  • La mélisse
  • Dans le cas des fortes douleurs au niveau du nerf sciatique, le curcuma a également des effets analgésiques et anti-inflammatoires. Cette épice, très utilisée dans la gastronomie, est aussi efficace pour soigner les lésions.

4. Quand consulter ❓

Il faut consulter rapidement :

  • Si la douleur est insupportable
  • Si vous avez des fourmillements dans le pied ou si votre pied est paralysé.

5. Savoir gérer son corps ❗️ 

Enfin la cause des problèmes lombaires est très évocatrice de la période traversée par la personne malade. Il faudra donc commencer à savoir dire « non », à refuser de nouvelles charges, mais aussi savoir déléguer certaines activités à d’autres personnes… il faut apprendre à lâcher et à ne plus être dans le contrôle de tout. Les problèmes lombaires indiquent qu’il faut faire un choix de vie et que vous seul pouvez le faire…

🏳️ Il existe d’autres remèdes, mais ici ont été résumé les plus connus et les plus faciles à mettre en pratique.

⚠️ Cet article n’équivaut en rien à une prescription médicale et a uniquement un but informatif et instructif ⚠️

Vous voulez retourner à la page des remèdes ? C’est ici.